Jeu de Rôle autour d'Harry Potter et son Univers. Entrez dans un poudlard interactif et étudiez comme un vrai sorcier !
 

Partagez | 
 

 [Privé] "Une balade découverte" - Rosalie Brighton & Jason de la Feylodair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jason de la Feylodair
avatar
Professeur
Messages : 9
Date d'inscription : 22/10/2017
MessageSujet: [Privé] "Une balade découverte" - Rosalie Brighton & Jason de la Feylodair   Hier à 12:54

C'est étrange la manière dont les murs du château occultent la lumière extérieure. Jason apprit à ses dépends qu'en sortant du château en pleine journée ensoleillée une épreuve cruciale attendait tout un chacun : l'escalier à l'aveugle ! Alors qu'il suivait Mrs. Brighton avec assiduité, tel un élève suivrait son professeur, il faillit bien tomber dans les escaliers. La lumière magnifique du soleil l'avait éblouit exactement à l'instant où le sol (ce malin !) se changeait en marches descendantes. Une chance qu'il se rattrapa dans une pirouette indescriptible ; on vit tantôt ses mains, tantôt ses pieds, tantôt ses grimaces apparaître divinement dans la lumière. Il est possible que Dieu s'amuse à nous tester : résisterons-nous à la force de sa lumière ? Jason avait passé le test sans que sa collègue puisse se moquer de lui.

Arrivé dans le blanchâtre parc, il rattrapa la demoiselle en quelques petites foulées discrètes qui hélas l’essoufflèrent tout de même. Il lui sourit en espérant qu'elle soit peu compatissante à l'égard de son âge. L'air était frais mais l'hiver n'avait pas détruit toute la nature ni même la chaleur immuable du domaine. Et le soleil, en avance sur sa saison, venait réchauffer ses joues pâles. Au loin quelques hellébores violacées attirèrent son regard.

- Voyez au loin chère Rosalie, raconta Jason le doigt pointé, là-bas au fond ! - vous voyez ? Ce sont des hellébores, des fleurs d'hiver assez élégantes. Toutes les hellébores sont différentes, certaines avec des tâches de rousseur, d'autres unies, d'autres assez rondes ou pointues. Ces fleurs sont merveilleuses car elles poussent par delà la neige...

Un voile de nostalgie passa dans les yeux de Jason. Il faut dire que ces derniers temps ces pauses nostalgiques sont extrêmement présentes et parasitent ses relations sociales. Jason commence à s'y accommoder, il sait qu'elles finiront par partir petit à petit. Laissons le temps au temps.

- Lorsque je vivais en France, se surprit-il à dévoiler, les hellébores étaient partout dans les montagnes. J'attendais avec impatience ce jour transitoire où d'un coup d'un seul, toutes les fleurs éclosent et plutôt qu'un champ blanc neige apparait au petit matin devant nos yeux émerveillés un champ tavelé de couleurs chaudes. Ah ! j'aime la nature ! elle ma rappelle ma femme. Et vous Rosalie ? - puis-je me permettre, de vous appeler par votre prénom madame ? - vous aimez la nature ?

Le vieil homme commençait petit à petit à se livrer à celle qui devient petit à petit sa collègue voire petit à petit une amie. C'était, bien qu'il ne le savait pas encore, une étape nécessaire à son intégration dans sa nouvelle vie. Il espérait que Rosalie allait à son tour lui parler d'elle, comme un échange : ces partages sociaux qu'il n'avait pas connu depuis si longtemps. Ils avancèrent en direction de la blanche neige.


Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Brighton
avatar
Directrice
Professeur
Messages : 730
Date d'inscription : 01/05/2017
MessageSujet: Re: [Privé] "Une balade découverte" - Rosalie Brighton & Jason de la Feylodair   Aujourd'hui à 14:01

Loin de me dérober à l'invitation du vieil homme, j'avais accepté de lui faire visiter le parc, lieu que je chérissais particulièrement. Monsieur de la Feylodair n'avait pas encore pris ses marques dans le château. Il parut quelque peu déboussolé par sa grandeur. Je me rappelais mes propres pas dans les méandres de Poudlard quand j'étais revenue trois ans plus tôt pour devenir directrice. Si je n'avais quitté l'école que huit années auparavant, ma mémoire ne me permettait pas de me repérer sans hésitation à travers les dizaines de couloirs et la centaine d'escaliers. J'étais alors d'autant plus perdue que les murs me jouaient des tours, apparaissant par magie et se transformant en trappe à leur approche. Ce jour-là, j'assistais au même étourdissement chez le professeur d'études des runes.
    
Mi amusée, mi compatissante, je ne lui laissais guère le temps de prendre ses repères. J'avais grand hâte de rejoindre l'air frais. Je n'étais pas devenue professeur de vol uniquement parce que la matière était liée au sport, mais bien parce qu'elle me permettait de prendre l'air. Je ne souhaitais pas passer toute ma vie assise derrière le bureau d'une salle de cours. Perdue dans me pensées, je mis un certain temps à m'apercevoir que nous étions arrivés. Ce fut le professeur De la Feylodair qui me tira de ma rêverie en me nommant par mon prénom. 
/Tiens, il a cessé de m'appeler Madame Brighton ? C'est vrai que ce titre me gênait, je ne suis pas mariée et mérite plutôt d'être appelée mademoiselle.
Monsieur de la Feylodair me montra des hellébores qui poussait malgré la rudesse de l'hiver. J'avais un peu honte de ne pas m'intéresser aux noms des plantes. Si j'appréciais leur odeur, leur théorie m'échappait. Je me rappelais alors que le professeur d'études des runes avait eu une femme professeur de botanique. Il était tout naturel qu'il s'y connaisse dans le domaine alors.
    
- Je les vois. C'est vrai que les fleurs sont trop rares l'hiver.

    
Monsieur de la Feylodair était d'un naturel bavard. Il ne m'avait pas fallu beaucoup de temps pour m'en apercevoir. Le vieil homme raconta son hiver en France où il guettait l'arrivée des hellébores. Il révéla son amour pour la nature avant de me retourner la question.
  
- Vous pouvez vous permettre de m'appeler par mon prénom monsieur. Puis-je vous appeler Jason ?  
   
Ca y est, je venais de franchir la barrière nominale. J'avais osé demander la permission de l'appeler par son prénom. Lui, un homme qui pourrait être mon grand père en admettant qu'il aurait eu un enfant tôt qui aurait lui-même eu un enfant assez tôt. Qu'est ce qui m'avait pris ? Avais-je perdu la tête ? Je ne laissais cependant rien paraître de mon désarroi. Après tout j'étais directrice donc avait droit à du respect. De plus s'appeler par nos prénoms seraient peut-être le début d'une amitié. Mon émotion passée, je pus répondre à sa question.
   
- J'aime aussi beaucoup la nature. Non parce qu'elle me rappellerait quelqu'un, mais pour sa beauté, son calme, son équilibre, son harmonie. Je la trouve juste. Silencieuse, elle m'apporte toujours de l'apaisement. J'y puise aussi ma force, mon énergie. 
   
Nous avançâmes dans la neige. Chacun de nos pas laissait sa trace, tout comme chaque mot prononcé demeurait dans nos mémoires. J'ignorais que dire. Je restais ainsi silencieuse, tout en maudissant mon incapacité à mener une conversation. Finalement, j'interrogeais le professeur.
   
- Comment était le parc de votre ancien établissement ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://alohomora.forumotion.asia/
 
[Privé] "Une balade découverte" - Rosalie Brighton & Jason de la Feylodair
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alohomora :: RPG : Le Jeu de Rôle :: Poudlard et ses Alentours :: Domaine Poudlard-
Sauter vers: